La France toujours à la traine en matière de retraite

La France perd trois places et se retrouve au 25e rang de l’Indice Mondial des Retraites 2020 publié aujourd’hui par Natixis Investment Managers.
Fotolia

Alors que le gouvernement a annoncé repousser une nouvelle fois la réforme des retraites, la publication annuelle du Global Retirement Index de Natixis rappelle que la France a encore du chemin à faire sur le sujet. Avec une 25e place sur 44 (1) elle fait pâle figure face à l’Islande, la Suisse et la Norvège. L’Hexagone se place même loin derrière les Etats-Unis 17e.

Pour mémoire, cet indice, créé en 2013, attribue aux 44 pays étudiés une note globale en matière de pérennité des systèmes de retraites, sur la base de 19 facteurs ayant un impact sur la vie des retraités. L’indice prend en compte de nombreux critères, tels que la santé, le financement des retraites, la qualité de vie des retraités et le bien-être matériel.

Cette année, la France a obtenu un score global légèrement inférieur au précédent, en raison de résultats plus faibles dans les catégories « santé » et « qualité de vie ». Pour la première catégorie c’est la baisse de l’espérance de vie, impacté par le Covid-19 qui fait diminuer la note. En revanche, le pays présente le score le plus élevé de l’Indice pour l’indicateur « assurance des dépenses de santé ».

Pour la seconde, la baisse est due à une chute de note pour l’indicateur « bonheur ». Malgré cela, le pays se hisse à la cinquième place pour l’indicateur « biodiversité » et à la huitième place pour l’indicateur « facteurs environnementaux ».

Dans le cadre de l’étude, un sondage a été réalisé auprès des Français (1). Il révèle que 37,5 % d’entre eux s’inquiètent de la lente relance économique et de l’impact sur leur retraite. En outre, 69,8 % des interrogés estiment que les coûts de soins entraîneront des conséquences sur leur sécurité financière lorsqu’ils seront à la retraite. Ils sont même plus de la moitié (53,8%) à penser qu’il faudra « un miracle pour pouvoir prendre sa retraite en toute sécurité ».

L'Europe de l’Ouest domine une fois de plus

Les pays d'Europe de l’Ouest continuent de dominer le top 10 de l'Indice cette année (7 pays sur 10), toujours grâce à de très bons résultats en matière de qualité de vie. Le trio de tête reste le même que l'année dernière, avec l'Islande en première place, suivie par la Suisse (2e) et la Norvège (3e). Les quatre autres pays européens sont l'Irlande (4e), les Pays-Bas (5e), l'Allemagne (8e), et le Danemark (9e) accompagnés de la Nouvelle-Zélande (6e), de l'Australie (7e) et du Canada (10e). Les dix premiers pays obtiennent de bons résultats dans l'ensemble des catégories, bien qu'aucun pays n'ait la particularité de se classer parmi les dix premiers pour les quatre catégories. Ils obtiennent tous, dans l'ensemble, de bons résultats dans les catégories « santé » et « qualité de vie », aucun d'entre eux n'étant classé plus bas que le 16e rang.

 

(1) L'indice comprend les économies avancées du Fonds monétaire international (FMI), les membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine).

(2) Sondage réalisé entre les mois de mars et juin 2021, auprès d’un échantillon de 400 Français(es), âgé(e)s de 25 ans et plus, issu(e)s de toutes les catégories socio-professionnelles.