La bombe à retardement des retraites menace les Etats

Un étude de Citi souligne que les engagements hors bilan des pays européens dépassent largement les dettes publiques rapportées au PIB.

Les engagements des Etats vis-à-vis des retraites à venir sont rarement facilement accessibles et comparables entre eux et n’apparaissent pas au passif de leur bilan. Dans une étude publiée ce mois-ci, les économistes de Citi proposent des estimations de ces engagements de long terme pour quelques Etats. Leur conclusion: «Les engagements éventuels moyens des systèmes de retraite publics s’élèvent à environ 190% du PIB.» En comparaison, les dettes publiques pour ces mêmes pays représentent en moyenne 109% du PIB.