Eres lance sa fondation d’entreprise

Cette fondation percevra une partie des frais du FCPE, créé pour l’occasion.

Eres lance le 18 décembre sa fondation, « destinée à soutenir financièrement  tous les projets et initiatives de l’économie sociale et solidaire porteurs de sens » et placée sous l’égide de la Fondation de France.

Dans ce cadre, Eres crée un FCPE de partage: « Eres sélection Partage & Solidaire », dont une partie fixe de 40% des frais courants (soit 0,5%) et l’intégralité des frais variables (20% de la surperformance uniquement en cas de performance positive) seront reversés par Eres gestion à la fondation Eres pour financer ces projets. Conformément à la vocation solidaire du FCPE, le fonds est investi entre 5% et 10% de son actif au sein de l’économie sociale et solidaire et finance indirectement des entreprises comme Chênelet, MicroDon ou Terre de liens.

Par ailleurs, les investissements non solidaires du fonds, soit 90% à 95% des encours, sont réalisés dans des OPC dont la gestion répond principalement à des critères d'ISR. Parmi ces OPC, 90% minimum ont obtenu le label ISR, soutenu par le ministère des Finances après un audit indépendant. « Ce label répond à plusieurs écueils qui ont été relevés en 2014 lors de notre analyse sur la gestion ISR des FCPE », explique Eres. Ainsi, « le label exclut les fonds monétaires (investis en dette souveraine ou assimilée), il garantit une meilleure communication sur la démarche d’analyse et de sélection des valeurs et la mesure des impacts dans la durée ».