Epargne retraite : Le PER encore mal compris par les Français

Un Français sur deux craint une baisse de pouvoir d'achat à la retraite, mais moins d'un sur trois s'y est préparé en amont, selon une enquête publiée par Altaprofits.

Alors que les débats sur la réforme des retraites promettent d'être vifs, la fintech Altaprofits publie les résultats d’une enquête(1) sur la question du pouvoir d'achat, qui « catalyse les inquiétudes des ménages tous revenus et toutes catégories sociales confondus ».

A ce titre, le Plan d'épargne retraite (PER), créé par la loi Pacte, reste encore flou pour de nombreux Français. Seulement un tiers d’entre eux disent avoir « compris ce nouveau dispositif et les changements qu'il implique », précise l'étude qui relève le retard de l'épargne retraite (230 milliards d'euros d'encours), comparé à l'assurance vie (plus de 1.700 milliards d'euros) et les livrets réglementés (400 milliards d'euros).

Selon l'enquête, 50 % des Français ont peur de la baisse de leur pouvoir d'achat à la retraite, mais moins d'un sur trois s'y est préparé en amont. Dans le détail, 72 % des personnes interrogées n'ont pas préparé leur retraite, dont une majorité de femmes (60 %). « Cependant, en analysant les résultats de l'étude, les moins prévoyants sont les femmes entre 45 et 54 ans (64 %), qui sont pourtant proches du départ à la retraite », conclut Altaprofits


(1) Enquête réalisée du 8 au 10 novembre 2019, auprès d'un échantillon de 2.000 personnes représentatives de la population française âgées de 25 à 54 ans.