PER : Bercy met la pression sur les réseaux bancaires et les assureurs

Bruno le Maire, ministre de l'Economie, demande que le PER soit diffusé dans l’ensemble des principaux réseaux bancaires et assurantiels d’ici la fin du 1er trimestre 2020
Le ministre souhaite également que les épargnants "bénéficient d’un conseil adapté aux caractéristiques et à l’horizon de ce placement"
Bloomberg

A l'occasion d'une réunion, mardi 12 novembre, avec les professionnels de l’épargne, les superviseurs de l'ACPR et l'AMF et des associations d’épargnants, le ministre de l’Economie a fait le point sur le nouveau plan d’épargne retraite (PER), lancé par la loi Pacte. Saluant le "'démarrage prometteur" du dispositif, Bruno Le Maire a fait savoir qu'il était "d’ores et déjà commercialisé" par plusieurs banques, organismes d’assurance et gestionnaires d’actifs, confirmant "le succès commercial du produit dès le premier mois de lancement".

Signe de la volonté de l'exécutif d'aller vite en la matière, le ministre a toutefois demandé que le PER "soit diffusé dans l’ensemble des principaux réseaux bancaires et assurantiels d’ici la fin du 1er trimestre 2020", et que les épargnants "bénéficient d’un conseil adapté aux caractéristiques et à l’horizon de ce placement." Un suivi régulier du déploiement de la réforme sera organisé au cours de l’année 2020, précise Bercy.

"Plus simple, plus souple, plus avantageux que les anciens produits, le nouveau PER a vocation à devenir le produit phare de complément à la préparation de la retraite pour tous les Français, tout en améliorant le financement de notre économie, a-t-il déclaré. Les professionnels de l’épargne sont pleinement mobilisés pour continuer à le faire connaître et conseiller au mieux les épargnants."