Les CGP en cause dans l’affaire Bio C’Bon ?

Un défaut de conseil pourrait être invoqué
(VDL)

Le Bio n’a pas que du bon ! L’enseigne Bio C’Bon a été placée en redressement judiciaire le 2 septembre dernier. Jusqu’ici rien d’anormal, si ce n’est que près de 25 % du capital du spécialiste du Bio serait détenu par des particuliers qui risquent de voir leurs investissements disparaitre. Selon une information du Figaro, 2.800 épargnants auraient investi entre 20.000 et 500.000 euros chacun au travers de deux placements. Ces placements étaient proposés par Marne & Finance, qui détient la marque Bio C’Bon.