Loi Pacte

Retour sur l'éligibilité des titres d’investissement participatif issus du crowdfunding éligibles au PEA-PME

Jérémie Benmoussa, directeur général de Fundimmo
Le projet de loi Pacte introduit la possibilité pour l’épargnant particulier de rendre éligibles au plan d’épargne en actions PME (PEA-PME) les titres émis dans le cadre du financement participatif. Mais pourquoi ne pas aller plus loin ?

Petite révolution dans le monde de l’épargne, les obligations seront pour la première fois éligibles au PEA-PME au même titre que les actions. Mesure phare d’une loi tentaculaire, cette disposition – qui complète la mise en place de la flat tax et constituait déjà un premier effort sur l’investissement grand public –, est intéressante puisqu’elle va permettre de financer la croissance des PME, d’apporter son lot d’investisseurs vers le financement alternatif et de renforcer l’attractivité d’un produit d’épargne qui peine à se différencier et sortir du joug du PEA classique.