Attention aux phénomènes extrêmes !

Michaël Sfez, associé chez Kermony Office
Des investisseurs particuliers se sont liés pour faire basculer des fonds spéculatifs dans le rouge. Un phénomène extrême qui nous amène à demeurer sélectifs dans les placements proposés aux investisseurs.

L'année commence bizarrement puisque nous venons de vivre une sorte de "printemps" sur les marchés financiers. En effet, pour la première fois, des investisseurs particuliers se sont liés ensemble grâce au réseau social Reddit pour faire basculer des fonds spéculatifs dans le rouge, fonds qui pariaient à la baisse sur des sociétés telles que Gamestop (la maison mère de Micromania).

Pour ce faire ces particuliers ont utilisé leurs économies pour acheter des actions de Gamestop. Cette société était une des sociétés vendues à découvert par des fonds spéculatifs (notamment Melvin Capital et Maplelane Capital). Cela les a obligé à acheter eux-mêmes des actions de Gamestop pour couvrir leurs positions accélérant ainsi la progression du titre. La vente à découvert ("short" en anglais) consiste à vendre des titres non détenus au moment de la vente en pariant qu'on pourra les acheter à un prix inférieur de la vente au moment de la livraison du titre à l'acheteur.

Tout de suite, une sorte d'écho favorable à ces petits porteurs courageux (ou pas car beaucoup d'entre eux ont utilisé le chèque des 600 dollars accordé par le gouvernement américain en raison du Covid) face aux grands méchants financiers de Wall Street s'est propagé dans les médias. Mais malheureusement comme on n'a pu le voir dans certains pays qui ont connu leur printemps ces "révolutions" ont souvent abouti au chaos. En effet, le réseau social Reddit a vu un nombre vertigineux de nouveaux inscrits et une défiance entre les anciens et les nouveaux inscrits s'est installée.

Malheureusement la finalité de tout cela a résulté dans la perte de beaucoup d'argent de petits porteurs qui ont cru aux gains faciles. Au fin du fin, qui peut être convaincu que les chaînes de magasins de jeux videos ont un avenir alors que la dématérialisation des jeux videos est largement installée (les fabriquants de consoles ont leurs propres plateformes de téléchargement désormais) ? Cette évolution a déjà été vécue auparavant dans l'entertainment (films à louer, la musique en streaming). Ainsi, il est fort probable que les fonds spéculatifs n'avaient pas tout à fait tort de parier sur une détérioration des résultats de cette société. Le marché a toujours raison... c'est ce qu'il faut retenir.

Maintenant ce qui s'est passé est historique et montre que nous avons des phénomènes extrêmes sur les marchés qui nous amènent à demeurer sélectifs dans les placements proposés aux investisseurs.