En ce moment sur l'Agefi Actifs

Les fortes attentes des acteurs du financement participatif en 2015

Les fortes attentes des acteurs du financement participatif en 2015

L’AGEFI Actifs propose une sélection des articles consacrés par son équipe au thème du financement participatif. Ce dossier est à jour du 3 février 2015.

 

Une structuration des acteurs internationaux et nationaux.

 

Les passerelles entre le secteur financier traditionnel et la finance participative se multiplient en Europe. Dernière illustration en date de ce mouvement, Royal Bank of Scotland (RBS) a signé un partenariat avec les plates-formes de prêts Funding Circle et Assetz Capital, toutes les deux dédiées au financement des PME. 

Par ailleurs, le projet de loi « Small Business, Enterprise and Employment », en cours d'examen à la Chambre des Lords, prévoit d'imposer aux établissements bancaires qui refusent d'octroyer des prêts aux PME une redirection vers des acteurs du financement alternatif.

En France, si les acteurs bancaires, mais aussi des gérants et assureurs, ont commencé à explorer différentes facettes du crowdfunding (crowdequity pour BNP Paribas avec Wiseed, prêt solidaire pour La Banque Postale avec Hellomerci, don avec contrepartie pour le Crédit Coopératif), le segment du crowdlending aux PME restait délaissé. Groupama Banque a corrigé cela en dévoilant une approche plus positive que celle de RBS, à savoir un programme d'investissement de 100 millions d'euros sur quatre ans dans des projets présentés sur la plate-forme Unilend.

 

Une sélection nécessaire

 

Pour Sylvain Fagnent et Stephen Périn, consultants, Octo Technology, le foisonnement en France des offres en matière de financement participatif depuis l’entrée en vigueur d’un nouveau cadre règlementaire le 1er octobre 2014 conduira nécessairement à une phase de sélection des plates-formes. Pour les investisseurs, la question sera désormais de savoir quelle est la plate-forme la « plus pertinente ».

 

Une évolution des attentes.

Selon Michel Ivanovsky, co-fondateur de Mipise, les profils des clients et des prospects de Mipise n’ont cessé d’évoluer.

Selon lui, au départ, « il s’agissait de start-up souhaitant créer des plates-formes, alors que depuis quelques mois, de nouveaux acteurs s’y intéressent en ce qu’il s’agit d’une opportunité de compléter leur activité commerciale ».

A côté des banquiers et des assureurs, les prises de contact sont dorénavant plus régulières avec des sociétés de gestion, des conseillers en investissement financier et des cabinets d’expert-comptable. « Un expert-comptable nous a fait part d’une demande très forte des besoins de financement d’un de ses clients », expose Michel Ivanosky. 

Sommaire du dossier
Une montée en puissance des acteurs en 2015
Une maturation en 2014

C’est le 1er octobre 2014 que le nouveau cadre du financement participatif des entreprises est entré en vigueur. Dominique Stucki, associé chez...

Dernière mise à jour à 14h25
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus