Tensions sur le prix du pétrole

Les tensions au Proche-Orient et la remise en cause par Donald Trump des accords avec l’Iran ont provoqué une envolée du prix du pétrole. Le brent est ainsi passé de 61 dollars le baril au mois de février à plus de 77 dollars aujourd’hui. « La décision de la Maison Blanche de sortir de l’accord avec l’Iran nous oblige à prévoir un prix du pétrole durablement au-dessus de 75 dollars le baril », explique Philippe Waechter, chef économiste chez Ostrum AM. « La hausse des prix du pétrole réactive la taxe inflationniste défavorable aux pays importateurs au moment où le ralentissement s’installe, notamment en zone euro », souligne ainsi cette même société de gestion dans sa dernière note hebdomadaire.