Le CAC 40 à 5000 points… utopique ?

 

Alexandre Baradez, responsable des analyses marché, IG France revient sur les multiples raisons d’être « optimiste » cette question sur le site des communautés de l’Agefi

Malgré les apparences, la  situation en zone euro a sensiblement changé depuis la crise des subprimes aux Etats-Unis et depuis la crise de la dette, avec la mise en place de plusieurs pare-feu.

« On peut commencer par citer la mise en place du Mécanisme Européen de Stabilité (MES) », annoncé l’auteur. « Le second et puissant pare-feu, arme de dissuasion longtemps et habilement maniée par la BCE au plus fort de la crise de la dette, est le programme OMT ».

Autre facteur permettant d’être optimiste sur l’évolution des marchés : « la baisse de l’euro ».

A lire en intégralité ici