L'AMF s'intéresse aux simulations de performances futures

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé avoir lancé une consultation publique jusqu’au 20 janvier 2017 sur les simulations de performances futures. «Ces outils de pédagogie laissent parfois apparaître des informations potentiellement trompeuses et/ou trop optimistes et la réglementation applicable à la variété des acteurs susceptibles d’offrir ce service mérite d’être clarifiée», indique un communiqué de l'AMF.

Dans la pratique, les prospects sont invités à remplir, en ligne, des questionnaires standardisés dans lesquels ils définissent généralement le montant de leur investissement initial, de leur versement mensuel, le choix de leur profil de risque ainsi que le montant qu’ils souhaitent atteindre à un horizon donné. Ces simulations sont proposées en amont du conseil ou du service d’investissement réalisé et en fonction du paramétrage de l’outil (algorithme), des projections d’évolution de la valeur de l’investissement du client prévoient plusieurs scénarios possibles, des plus pessimistes aux plus optimistes.