L’AMF recommande la plus grande prudence sur le Bitcoin

L’autorité des marchés financiers (AMF) vient de publier sur son site un guide pratique sur le Bitcoin intitulé « Investir dans le Bitcoin : prudence ! ». L’organisme explique le fonctionnement de la monnaie virtuelle et rappelle aux investisseurs potentiels que « le Bitcoin repose sur un marché non régulé, cette monnaie virtuelle n’a pas de cours officiel. Il s’agit d’un environnement informatique qui a ses propres règles, qui peut s’avérer non adapté aux personnes qui ne sont pas suffisamment technophiles et averties ». L’AMF considère donc à raison que « compte tenu de sa forte volatilité, ce marché est risqué ».
Et la volatilité n’est pas le seul risque pointé par le régulateur. « Beaucoup d’histoires séduisantes circulent sur le Bitcoin, peut-on lire sur le site de l’AMF, mais soyez très prudent, notamment face aux propositions d’investissement qui pourraient vous être faites. Le Bitcoin s’adresse aux investisseurs avertis : un minimum d’appétence technique et financière est nécessaire afin de comprendre le protocole sur lequel il repose et ses risques. En plus de ceux liés aux monnaies virtuelles, d’autres risques s’ajoutent : perte de tout ou partie du capital investi, absence de réglementation, absence d’information détaillée, fraude ou escroquerie… ».
Avec un cours qui est passé de moins de 1.000 dollars au début de l’année à plus de 7.400 aujourd’hui - faisant se multiplier les avertissements sur le risque de bulle -, et des baisses ou des hausses qui peuvent atteindre plusieurs centaines de dollars en quelques jours, on comprend que l’AMF veuille mettre en garde les particuliers.