L'AMF étoffe sa liste noire d'intermédiaires en biens divers

L’Autorité des marchés financiers (AMF) étoffe sa liste d'intermédiaires en biens divers ne respectant pas la réglementation. Désormais, des sociétés proposant d’investir dans des crypto-actifs, dont certains sont présentés comme des crypto-monnaies, y figurent également. Initialement, la liste mise en place en juillet 2017 recensait des acteurs proposant des diamants d’investissement sans respecter la réglementation. Plus tard, elle a été élargie pour y intégrer d’autres intermédiaires en biens divers. " Les sociétés qui proposent sur le territoire français d’acquérir des droits sur des biens en mettant en avant la possibilité d’un rendement ou son équivalent économique sont soumises au régime de l’intermédiation en biens divers et à ce titre, leur offre doit disposer d’un numéro d’enregistrement délivré par l’AMF", écrit le régulateur. Or, ajoute-t-il, ces sociétés continuent à communiquer et/ou démarcher le public en France sans que leur offre ne soit enregistrée.

La mise en garde de l’AMF vise les sites internet suivants :

http://akj-crypto.com/
http://bank-crypto.com/
https://bcoin-bank.com/
https://bit-crypto.net/
https://boursebitcoin.com/
https://www.crypteo.io/
https://cryptobankweb.com/
http://crypto-major.com/
https://cryptopartnersinvest.com/
http://crypto2.bnd-group.com/
http://crypto.private-finances.com/
http://ecs-solutions.net
http://ether-invest.com/
https://krakenaccess.com/
http://www.minedecrypto.com