La hausse des charges salariales pèse sur la rentabilité des sociétés de gestion

Newsmanagers
La hausse des charges est liée en grande partie aux postes de rémunération, explique l'AMF et l'entrée en application de MIF 2 aura sans conteste un impact sur le business model des sociétés de gestion.

Après trois années consécutives de hausse, le résultat d'exploitation du marché de la gestion d'actifs française est en léger repli en 2016, atteignant 2 845 millions d'euros contre 3 096 millions d'euros en 2015. Cette baisse est due à la fois à la croissance des charges d'exploitation (+1,3% par rapport à 2015) et à la diminution des produits d'exploitation (-0,8% par rapport à 2015). Toutefois, la solidité financière du secteur demeure élevée avec un résultat net global en progression.