"La BCE souhaite (et peut) assouplir davantage", estime Crédit Agricole

Dans une note d'analyse publiée par Louis Harreau, économiste chez CA CIB, l'avenir de la politique monétaire de la BCE est abordé. L'économiste estime que "la BCE souhaite - et peut - assouplir davantage", malgré les affirmations de Mario Draghi sur le point bas atteint par les taux. "Nous partageons le point de vue de la BCE selon lequel la zone euro n’a pas besoin d’un assouplissement supplémentaire dans un avenir prévisible", ajoute toutefois Louis Harreau.