Frais bancaires : l'information est "perfectible" selon la DGCCRF

A l'occasion du contrôle de plus de 300 établissements bancaires, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a adressé un relatif satisfecit aux banques en affirmant toutefois que leurs pratiques étaient "perfectibles". Par exemple sur les tarifs plafonnés, si les tarifs légaux et le plafonnement des commissions d'intervention sur le dépassement du découvert autorisé sont respectés, le manque d'information sur la facturation de frais divers  lors du rejet d'un chèque bancaire est moins clair.

Voir ici les résultats de la DGCCRF