BCE : Hausse des achats et baisse du taux de dépôt plébiscités par les investisseurs

La probabilité estimée d'une amplification du programme d'achat d'obligations de la Banque centrale européenne (BCE) continue d'augmenter et les économistes sont presque unanimes pour prédire une nouvelle réduction de son taux de dépôt, déjà négatif, démontre une enquête de Reuters.

Les investisseurs interrogés sont 60% à anticiper une augmentation du montant consacré chaque mois par l'institution à ses achats de titres sur les marchés dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif à l'issue de la réunion du Conseil des gouverneurs du 10 mars. Cette probabilité médiane n'était que de 50% dans les enquêtes de janvier et février. Le chiffre qui revient le plus est une hausse de 10 milliards d'euros, portant à 70 milliards le montant des titres rachetés chaque mois.

Concernant le taux de dépôt, une très large majorité des économistes interrogés par Reuters (61 sur 65) s'attendent aussi à une nouvelle réduction, d'au moins dix points de base, du taux des dépôts, actuellement fixé à -0,30%. Quatorze d'entre eux tablent sur une baisse de 20 points de base.