Pétrole

Un point bas malgré des facteurs de long terme haussiers

Le prix du baril de pétrole est passé en dessous des 30 dollars pendant le mois de janvier
Un excès d’offre explique la baisse mais ces cours ne semblent pas soutenables à long terme

Si les économistes s’inquiétaient du prix d’un baril de pétrole trop élevé lorsqu’il approchait des 150 dollars au début de l’année 2008, c’est maintenant le phénomène inverse qui se produit, alors que les cours avoisinent les 30 dollars : le prix trop bas de cette énergie est redouté, avec ses effets déflationnistes sur les économies.