Marchés

Un effet de balancier

A la fin de l’année dernière, les actions ont particulièrement souffert, sur fond de craintes sur la croissance mondiale. Aujourd’hui, la situation, bien qu’encore sensible, tend à se normaliser avec un début d’année encourageant.
Fotolia

Il est des moments où même les plus grandes certitudes sont mises à mal. C’est justement ce qu’il s’est passé dans les derniers mois de 2018 sur les marchés financiers. Si personne ne peut prévoir, à coup sûr, l’évolution des indices à la hausse ou à la baisse, certaines théories font toujours l’unanimité. L’une d’elle, vantée pour ses mérites dans les portefeuilles, a pourtant failli à son rôle protecteur : c’est la diversification. A la fin de l’année dernière, toutes les classes d’actifs ou presque, et au sein de ces dernières, toutes les sous-classes, ont baissé.