Sous l’effet de la crise, les Européens épargnent de moins en moins

L’épargne financière par habitant a reculé de 40% au cours des cinq dernières années. Seule l’Allemagne échappe à ce recul.

Contrairement aux idées reçues, les Français épargnent de moins en moins. Avant la crise, ils mettaient de côté 2.010 euros chaque année (par habitant). Cet effort a un peu diminué au cœur de la crise (2008-2011), comme le souligne une étude d’Allianz publiée ce lundi. Mais depuis 2012, ce montant  s’est effondré, tombant à 1.190 euros par an. Cette tendance est propre à tous les principaux pays européens, Allemagne exceptée. Outre-Rhin, les montants épargnés sont au contraire passés de 1.570 euros par habitant avant la crise, à 2.080 euros depuis.