Réagir face aux taux bas

Les investisseurs ne peuvent évidemment rester indifférents à un contexte de taux très bas qui peut encore durer
Voici quelques enseignements à en tirer, par exemple en songeant à des actifs plus risqués ou à l’international
DR, Jean-François Boulier, président du directoire, Aviva Investors France

De nombreuses institutions se sont récemment mobilisées pour comprendre quels pourraient être les effets de cette période prolongée de taux d’intérêt très bas dans laquelle nous sommes entrés depuis un an et qui, en zone euro en tout cas, devrait durer au moins encore un an. L’effet d’aubaine est certain pour tous types de financements : ceux des entreprises qui en ont déjà amplement bénéficié et ceux des particuliers qui reviennent s’endetter comme les récentes statistiques le montrent. Une vague de renégociation des taux de crédit est aussi en cours.