En ce moment sur l'Agefi Actifs

Oddo change de dimension dans la gestion d'actifs

Oddo change de dimension dans la gestion d'actifs

Avec l'acquisition de Meriten, la filiale de BNY Mellon, Oddo AM déplace son centre de gravité en Allemagne.

Le marché allemand est un monde d'opportunité pour Oddo & Cie. Après la banque Seydler en octobre 2014 acquise auprès de Close Brothers, l'établissement français a annoncé hier l'achat du gestionnaire d'actifs Meriten Investment Management, filiale allemande de l'américain BNY Mellon Investment Management. L'annonce est inattendue: fin mars, la banque privée suisse Votonbel s'était imprudemment avancée en indiquant négocier avec BNY Mellon, qui souhaitait se concentrer sur ses filiales de gestion obligataires établies à Londres.


Avec Meriten, Oddo & Cie change véritablement de dimension dans la gestion, tant le gestionnaire allemand dépasse en taille Oddo Asset Management. En effet, Meriten gérait 25,9 milliards d'euros au 31 mars 2015, indique son directeur général Werner Taiber, alors qu'Oddo AM affiche des encours plus modestes: 16 milliards fin 2014. Avec plus de 40 milliards d'euros sous gestion ou administration revendiqués, le nouvel ensemble, baptisé Oddo Meriten Asset Management, figurerait, selon ses dirigeants, parmi les trois premiers groupes de gestion indépendants dans la zone euro, derrière Edmond de Rothschild et Carmignac.


Si l'opération porte sur 100% du capital de Meriten, Oddo & Cie prévoit d'ouvrir son capital aux principaux cadres de la société allemande. «Allianz détient près de 5% d'Oddo. Il a déclaré par le passé avoir vocation à réduire sa participation d'ici à quelques temps», indique Philippe Oddo. Suite à l'acquisition des AGF en 2009, l'assureur allemand a hérité d'une participation dans Oddo & Cie. Il n'est pas question d'augmentation de capital, a poursuivi Philippe Oddo, l'associé-gérant du groupe français, qui n'a pas dévoilé le prix d'achat.


BNY Mellon n'a pas donné d'explication sur son revirement en faveur d'Oddo. Mais Philippe Oddo a souligné «la relation de confiance» qui s'est établie avec Werner Taiber, le directeur général de Meriten, depuis «4-5 ans» et la forte complémentarité qui existe entre les deux acteurs, qui permettra de mettre en oeuvre une «politique de croissance» et créer une société de gestion véritablement franco-allemande. En creux, Meriten évite d'être noyé dans un ensemble beaucoup plus grand que lui.


L'opération permet à Oddo AM de diversifier ses stratégies, très exposées aux actions: les fonds actions stricto sensu représentent 46% de ses actifs, sans compter les stratégies dites d'allocation (24% des encours). A l'opposé, Meriten est investi à 67% dans l'obligataire (hors stratégies d'allocation), alors que cette classe d'actifs ne représente directement que 18% des encours Oddo AM.


L'acquisition permet également à ce dernier de diversifier l'origine géographique de ses investisseurs. Les institutionnels allemands représentent 95% des actifs de Meriten, alors que l'activité d'Oddo AM outre-Rhin se limitait jusqu'ici à la gestion de 200 à 300 millions d'euros. Mais l'opération renforce du même coup le poids des clients institutionnels, qui atteint désormais 71%. Oddo jouissait jusqu'à présent d'une base plus variée, composée à 45% d'institutionnels, à 32% d'investisseurs pour compte de tiers (banques privées, réseaux, multi-gérants) et à 23% de conseillers en gestion indépendants.


Le poids de l'Allemagne est maintenant déterminant pour le groupe Oddo & Cie. Basé à Düsseldorf, Meriten compte 180 collaborateurs, qui s'ajoutent aux 110 professionnels issus de l'acquisition de Seydler.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 14h01
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus