Nouveau repli du PMI de l'industrie manufacturière en zone euro, la France résiste

Fotolia

Selon les dernières données d’IHS Markit, le PMI de l'industrie manufacturière se replie de 47,9 en avril à 47,7 en mai, conformément à l’estimation flash publiée le 23 mai. Pour rappel, un PMI supérieur à 50 augure une croissance de l’activité, tandis qu’un PMI en dessous de ce niveau annonce un ralentissement.

Pesant sur les performances du secteur manufacturier de la zone euro, les sous-secteurs des biens intermédiaires et d’équipement se sont de nouveau fortement contractés en mai. En revanche, et conformément à la tendance enregistrée depuis cinq ans et demi, les données sectorielles ont signalé une expansion du secteur des biens de consommation, la croissance observée en mai étant toutefois modeste.

A noter que tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne. La Grèce, les Pays-Bas, la France (au plus haut de trois mois) et l’Espagne affichent toujours des PMI de l’industrie manufacturière supérieurs à 50, tandis que l’Italie, l’Autriche et l’Allemagne, présentent des indices inférieurs (voir ci-dessous).

Grèce : 54,5 Plus bas de 3 mois

Pays-Bas : 52,2 Plus haut de 2 mois

France : 50,6 (flash à 50,6) Plus haut de 3 mois

Espagne : 50,2 Plus bas de 3 mois

Italie : 49,5 Plus haut de 8 mois

Autriche : 47,8 Plus bas de 50 mois

Allemagne : 44,3 (flash à 44,3) Plus bas de 2 mois