Lupus Alpha se met au service des investisseurs professionnels français

La boutique d’investissement indépendante allemande Lupus Alpha ouvre son bureau parisien et vise 300 millions d’euros d’encours à moyen terme dans l’hexagone.

Lupus Alpha ouvre son bureau parisien avec à sa tête Marie Fournier. Spécialisée dans le domaine des petites et moyennes capitalisations européennes, la boutique d’investissement allemande, fondée en 2000 par Ralf Lochmüller, propose désormais une offre composée de quatre classes d’actifs aux family offices, aux banques privées et aux gestionnaires d’actifs tricolores. Il prévoit d’ouvrir, à moyen terme, son offre aux investisseurs institutionnels.

«Nous nous adressons aux investisseurs qui recherchent des solutions spécialisées en dehors des classes d’actifs traditionnelles», précise Ralf Lochmüller, directeur général et co-fondateur de Lupus Alpha. La société se focalise aujourd’hui sur quatre classes d’actifs : les actions européennes de petites et moyennes capitalisations, les obligations convertibles mondiales, la gestion alternative liquide avec des stratégies de protection du capital et de volatilité et les crédits d’entreprises titrisés. «La spécialisation est la clé de la réussite», rappelle le directeur général lors de son déplacement dans la capital.

Basée à Francfort, le gestionnaire d’actifs a décidé de confier son activité française à Marie Fournier. Elle a auparavant été directrice des ventes au sein de la banque d’investissement Berenberg Bank à Paris et a travaillé au sein d’Alken Asset Management en tant que responsable des ventes sénior.

La société de gestion d’actifs allemande comptabilise aujourd’hui environ 14 milliards d’euros d’actifs. Sur le marché français, son ambition à moyen terme est d’atteindre 300 millions d’euros sous gestion. Dans le cadre de sa stratégie de développement, Lupus Alpha recrutera une équipe de deux à trois personnes d’ici 2024.