Investissement locatif

Locataires heureux : propriétaires heureux

Marc Pamin, directeur de la gestion de fonds immobiliers, Aberdeen Standard Investments
L’augmentation des loyers bruts peut se révéler contre-productive pour les bailleurs car elle est liée à un taux de rotation élevée des locataires
Les réglementations sur les baux qui protègent les locataires sont, de manière contre-intuitive, bénéfiques à la rentabilité des biens
Marc Pamin, directeur de la gestion de fonds immobiliers, Aberdeen Standard Investments

Pour de nombreux investisseurs dans l’immobilier résidentiel, augmenter les loyers est un objectif. Cela n’est pas sans fondement compte tenu du fait que l’augmentation du loyer brut reste l’élément déterminant de la performance d’un investissement. Toutefois, il peut être contre-productif de se concentrer uniquement sur cette donnée. Selon nous, les investisseurs doivent établir un juste équilibre entre la hausse des loyers et la satisfaction des locataires car un taux de rotation élevé peut éroder la performance d’un investissement.