L’Institut Montaigne critique le plan de relance français

Fabrice Anselmi
Le «think thank» préconise des mesures fortes et ciblées sur la demande à court terme.
REA

Comme la Commission des finances du Sénat, qui a critiqué jeudi le plan de 100 milliards d’euros pour relancer l’économie après la crise du coronavirus, l’Institut Montaigne a publié vendredi une note où il regrette à son tour que ce plan ne réponde pas à l’urgence de la situation, encore plus avec la reprise de l’épidémie. Seul un cinquième du  plan France Relance (21,5 milliards) servira au soutien à court terme, le double (43 milliards) à moyen terme avec 60% consommés à partir de 2022.