En ce moment sur l'Agefi Actifs

Les tarifs de la gestion de fortune sont très élevés en Suisse

  Les tarifs de la gestion de fortune sont très élevés en Suisse

Une étude publiée le 23 novembre par le comparateur Moneyland pointe des prix pratiqués dans la gestion de fortune en Suisse en forte hausse. Or, les coûts constituent bien le critère primordial dans le choix de la bonne solution de gestion de fortune.

Les prix pratiqués dans la gestion de fortune en Suisse ne cessent d'augmenter. L'administration d'un portefeuille d'actions d'une valeur de 250.000 francs suisses peut coûter jusqu'à 5.000 francs suisse par année, selon une étude publiée le 23 novembre par le comparateur Moneyland. Ce montant représente une ponction de l'ordre de 2% sur le montant investi.

«Les coûts constituent le critère primordial dans le choix de la bonne solution de gestion de fortune», considère Felix Oeschger, analyste auprès de Moneyland.ch, cité dans le communiqué. L'importance des performances serait surévaluée puisque ce sont souvent les taxes qui influencent le rendement de manière négative. Le comparateur pointe du doigt un manque de transparence dans le secteur.

Les commissions peuvent varier du simple au quadruple selon les banques, dans une fourchette comprise entre 1.250 francs et 5.000 francs pour un portefeuille de 250.000 francs suisses. Les offres de robo advisors affichent des coûts assez réduits, le meilleur marché présentant un taux de ponction de 0,5%.

La composition du portefeuille pèse également dans la balance. Les solutions structurées pour les placements exclusivement en obligations se révèlent bien plus avantageuses que leurs homologues destinées aux actions. Sans surprise, le montant constitue un autre élément à ne pas négliger: le poids des commissions s'allège au fur et à mesure que l'investissement prend de l'ampleur.

De plus en plus, les banques privées proposent des taxes forfaitaires, indépendamment de la stratégie choisie. Il s'agit, selon Moneyland, d'une «nouvelle tendance». Selon le comparateur, l'activité de gestion de fortune en Suisse se trouve en proie à une forte pression en raison de la fin du secret fiscal et de l'inflation réglementaire. La numérisation des prestations se profile comme une opportunité de renforcer le secteur, affirme la société. Ces offres vont améliorer la transparence et contribuer à la baisse des commissions.

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 12h18
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus