Les projets de 2013 bloqués sans motifs réels

L’administration ne remet plus de décisions pour les investissements s’achevant l’année prochaine - Elle le justifie par le changement possible de la donne fiscale, au grand dam des professionnels.

Au prétexted’un éventuel changement de la donne fiscale en 2013 concernant les dispositifs d’aide à l’investissement en Outre-mer (Girardin), la Direction générale des finances publiques (DGFIP) ne délivre plus, depuis plusieurs mois, les agréments nécessaires au financement, et donc au lancement, de projets livrables l’année prochaine.

Incertitudes fiscales.