Les prix à la consommation augmentent de 1 % sur un an en France

Selon la dernière estimation provisoire de l’Insee, sur un an, les prix à la consommation ralentiraient en mai 2019 (+1,0 % après +1,3 % en avril). Cette baisse de l’inflation résulterait d’un ralentissement des prix des services, de l’énergie et de l’alimentation et d’un recul un peu plus marqué de ceux des produits manufacturés. En revanche, les prix du tabac accéléreraient.

Sur un mois, les prix à la consommation ralentiraient à peine (+0,2 % après +0,3 % en avril). Les prix des services se replieraient dans le sillage de ceux des transports et les prix de l’énergie ralentiraient. Au contraire, les prix de l’alimentation seraient plus dynamiques qu’en avril, en lien avec le rebond des prix des produits frais. Les prix des produits manufacturés et du tabac augmenteraient légèrement plus vite que le mois précédent.

Sur un an, l’indice des prix à la consommation harmonisé ralentirait nettement (+1,1 % après +1,5 % en avril). Sur un mois, il ralentirait à +0,2 %, après +0,4 % le mois précédent.