Les coupoles 2019

Les nouveaux visages de l’innovation

Outre un changement de nom, les Actifs de l’innovation et les Actifs du Patrimoine évoluent nettement cette année, reflétant les grandes évolutions dont fait l’objet l’industrie financière
Huit nouveaux prix font également leur apparition qui consacrent les bonnes pratiques et les meilleurs experts dans le secteur de la sélection et de la distribution de fonds
Abobe Stock

La finance est une industrie vivante. Bien  vivante. Elle évolue au fil du temps, se transforme et modifie par ailleurs notre rapport aux services et aux produits financiers. Les lecteurs de L’Agefi Actifs ne seront pas surpris par ce constat. Depuis près de quinze ans, par l’intermédiaire d’un jury composé des experts de la société de consulting Périclès Group et de journalistes de L’Agefi Actifs, ils ont pris l’habitude de découvrir les nouveautés les plus marquantes sur les douze derniers mois, tant dans le domaine des OPCVM et fonds d’investissement alternatifs que de l’assurance vie et de la prévoyance individuelle.  

Peau neuve. Cette année cependant, fort du constat d’une finance en perpétuelle évolution, les Actifs de l’innovation ainsi que les Actifs du Patrimoine - qui consistent, eux, à récompenser les meilleures collectes et les meilleures performances - ont fait peau neuve. Sur le papier, il s’agissait tout d’abord de donner plus d’éclats aux fournisseurs de solutions qui participent à entretenir la nouveauté et présentent des résultats flatteurs. Mais pas seulement. Compte tenu de l’évolution de l’industrie financière, les Actifs se sont non seulement transformés, mais ils se sont étoffés. Rebaptisés Coupoles, ils célèbrent désormais l’innovation, la collecte et la performance, mais aussi l’audace dans le monde de la distribution. Avec quel objectif ? Avant tout pointer les changements qui ont d’ores et déjà modelé cette industrie financière et de façon très concrète, récompenser les sélectionneurs de fonds qui en sont les acteurs clés. Résultat, aux côtés de huit Coupoles de la distribution, de la performance et de l’innovation, pas moins de sept Coupoles de l’Audace ont vu le jour qui distinguent une ou plusieurs initiatives menées par des établissements de façon concrète dans différentes catégories : la transparence et l’éducation financière, la réalité de l’architecture ouverte, l’engagement responsable, la qualité du développement et la transmission des compétences, et enfin le parcours et l’expérience client. Pour attribuer ces distinctions, un jury d’experts a été constitué, composé de Sonia Fendler, présidente d’Heracles Gestion, Myriam Ferran, présidente de CFA Society France, Isabelle Guyot-Sionnest, directeur associé d’Amgroup, Agnès Lossi, partner chez Indefi, Philippe Maupas, consultant chez Alpha Beta Consulting et enfin Laurent de Swarte, cofondateur d’Agami Family office. En pratique, ils ont passé en revue les dossiers que près de quarante acteurs ont déposés dans au moins une des cinq catégories définies.

 
Corinne Calendini, directeur wealth management et banque patrimoniale chez Axa
s’est vue décerner, par les lecteurs de L’Agefi, la Coupole de la personnalité de l’année 
dans le secteur de la sélection et de la distribution de fonds.

Podium de l'année. Enfin, à cet ensemble, deux Coupoles spéciales ont été ajoutées. La première d’entre elles se présente comme un « coup de cœur » du même jury d’experts qui ont jugé ici une qualité particulière d’un des dossiers étudiés. En l'occurrence, c'est la société Cyrus Conseil présidée par Meyer Azogui qui a été récompensée. Quant à la dernière Coupole, elle est destinée à élire la personnalité de l’année dans le secteur de la sélection et de la distribution de fonds.
A partir d’un vivier de personnalités déterminées par un jury de journalistes, il appartenait cette fois aux abonnés de L’Agefi de voter pour élire leur lauréat. Cette année, quatorze responsables avait été présélectionnés et retenus « pour le rayonnement de leur expertise qui a contribué à l’adoption de bonnes pratiques, et notamment au sein des banques privées, des CGP, des family offices, des multigérants, des assureurs et/ou des fintechs. » C'est Corinne Calendini, directeur wealth management et banque patrimoniale chez Axa qui a été primée, devant Jean Aulagnier, vice président-fondateur de l’établissement d’enseignement autonome Aurep, et Eléonore Bedel, responsable de l’Investissement socialement responsable et de l’Impact investing chez BNP Paribas Wealth Management. 


Le jury
COUPOLES DE L’INNOVATION

PÉRICLÉS GROUP :
Olivier Benichou, senior manager
• Denis Bourgeois, associé
Xavier de Corson, directeur
• Marion Douillard, actuaire
• David Farcy, associé fondateur
• Stéphane Le Lannou, supervising manager

L’AGEFI  ACTIFS :
Franck Joselin, rédacteur en chef adjoint
Léo Monégier, rédacteur spécialisé
Jean-François Tardiveau, rédacteur en chef

COUPOLES DE L'AUDACE

Sonia Fendler, présidente d’Heracles Gestion,
Myriam Ferran, présidente de CFA Society France 
Isabelle Guyot-Sionnest, directeur associé d’Amgroup 
Agnès Lossi, partner chez Indefi
Philippe Maupas, consultant chez Alpha Beta Consulting
Laurent de Swarte, cofondateur d’Agami Family office


LES COUPOLES DE L’INNOVATION

OPCVM. Le (nouveau) décor étant planté, à quoi fallait-il donc s’attendre cette année de marquant en matière d’innovation. En premier lieu, la perception de cette dernière a changé. Peut-être parce qu’elle est aujourd’hui partout. Les voitures se conduisent - presque toute seules -, les particuliers peuvent demander à leur assistant personnel d’allumer la lumière, le chauffage, la météo, de trouver un produit sur internet ou encore de joindre un ami. Pour autant qu’ils sont - encore - des humains, les épargnants sont baignés dans cet environnement. Ils considèrent donc l’innovation dans le monde de la finance, comme celle à laquelle ils sont tous les jours confrontés. L’innovation se révèle à la fois indispensable, pour qui s’intéressent à un produit ou un service, mais aussi source d’un peu de méfiance. Il n’empêche, tous les acteurs économiques sont aujourd’hui obligés d’innover, y compris les gestionnaires d’actifs. Concernant les OPCVM, les innovations ont donc été multiples. Evidemment, celles concernant la manière de gérer, mais pas seulement. La période couverte par les Coupoles de l’innovation a aussi été riche en innovations thématiques. Beaucoup de gestionnaires ont aujourd’hui décidé d’intégrer ces offres dans leurs gammes et ils rivalisent d’ingéniosité pour trouver le thème qui saura convaincre les investisseurs. Evidemment, les dossiers reçus dans le cadre des Coupoles de l’innovation suivent cette tendance. Beaucoup de bonnes idées pour trouver des offres convaincantes, et toujours de nouvelles méthodes de gestion appliquées à la gestion collective pour contrer les mouvements erratiques de marchés, comme celui-ci en a connu au deuxième semestre 2018.

Assurance vie-Prévoyance. En matière d’innovation, cette année encore, le digital aura régné en maître. Les lauréats n’ont pas attendu la promulgation de la loi Pacte le 23 mai dernier, pour élaborer des produits résolument modernes tout en restant au plus près des usages des épargnants. Pourtant, la révolution promise, déjà annoncée l’an dernier, devrait bien avoir lieu, et une fois de plus changer la donne dès l’année prochaine pour les concepteurs et distributeurs de produits. Entre autres nouveautés au programme : un Eurocroissance dépoussiéré, une offre toujours plus mobile et flexible grâce à une transférabilité améliorée, que ce soit au sein d’une même compagnie d’assurance (« fourgoussage » élargi), ou pour se tourner vers des produits d’épargne retraite qui seront rendus plus accessibles et donc plus attractifs. Mais de nouvelles contraintes seront aussi au rendez-vous : impératifs de transparence, dans les frais et les performances des fonds en euros, minimum d’unités de compte tournées vers l’ISR, etc. De quoi nourrir la réflexion des concepteurs et distributeurs de produits, qui ne devraient pas cesser de sitôt leur quête d’innovation dans un univers depuis longtemps ultra-concurrentiel.

Méthodologie. Les Coupoles de l’innovation récompensent les initiatives les plus innovantes des douze derniers mois. Deux catégories sont examinées :  les OPCVM et l’assurance vie / Prévoyance. Parmi les dossiers en lice, le jury effectue une première sélection sur dossier pour ne retenir que les meilleurs candidats. Ceux-ci sont ensuite reçus lors d’un grand oral devant lequel ils défendent leur projet, les innovations qu’il contient et les éléments qui ont motivé son lancement. Cette année, sur les 25 candidats nominés, neuf ont atteint le rang de finaliste. Cinq gagnants ont été récompensés sous la forme d’un podium dans la catégorie OPCVM (une Coupole d’or, une Coupole d’argent et une Coupole de bronze), complété par un prix spécial du jury. De son côté, la catégorie assurance vie / Prévoyance a été récompensée par un seul et unique prix.


LES COUPOLES DE L’INNOVATION - OPCVM

Coupole de l’innovation d’or
Oddo BHF Artificial Intelligence - Oddo BHF Asset Management
L’intelligence artificielle par l’intelligence artificielle



Le thème choisi par Oddo BHF Am pour son fonds est, à lui seul, déjà un bon indicateur de l’innovation. Sur l’univers des actions mondiales, il investit en effet sur les actions des entreprises qui sauront utiliser l’intelligence artificielle pour se créer un avantage compétitif et qui seront, sur le long terme, des créateurs de valeurs. Le fonds peut investir sur toutes les zones géographiques et sur tout type de valeurs du moment que celles-ci présentent une capitalisation boursière supérieure à 500 millions d’euros. Mais l’originalité du produit ne tient pas qu’à son thème. Le gestionnaire utilise, dans les différents stades de sa gestion, l’intelligence artificielle pour choisir ses valeurs. La première étape consiste, à partir d’une analyse du langage par une intelligence artificielle, à identifier quelles sont les entreprises les plus impliquées dans la thématique. Non seulement le programme détecte ces valeurs, il les classe, mais il est aussi capable de s’adapter et d’apprendre lorsque de nouvelles tendances ou sous-segments de l’intelligence artificielle apparaissent. A noter que ce système doit, à terme, être utilisé pour des fonds gérés sur d’autres thématiques. Ensuite, les algorithmes jouent aussi un rôle prépondérant dans la composition du portefeuille, puisque c’est un modèle quantitatif maison, déjà utilisé par le gérant dans sa gestion quantitative, qui est utilisé par le gestionnaire.  

Caractéristiques
Nom : Oddo BHF Artificial Intelligence.
Société de gestion : Oddo BHF Asset Management.
Code Isin : LU1833932863 (part CN Eur H).
Frais de gestion : 0,95 %
Commission de surperformance : 20 % maximum de la surperformance par rapport au MSCI World NR en dollars si la performance du fonds est positive.
Echelle de rendement et de risque : 5 (sur une échelle allant de 1 à 7, 7 étant le plus risqué).

Le jury a retenu
Un thème représentatif de l’innovation.
Un mode de gestion utilisant réellement l’intelligence artificielle.
Des techniques de gestion utilisées sur d’autres produits ou qui ont vocation à l’être.
 

Coupole de l’innovation d’argent
CPR Invest Education – CPR Asset Management
Investir pour l’avenir


Le fonds de CPR Asset Management, CPR Invest Education, investit à la fois pour l’avenir des investisseurs, mais aussi pour celui des populations. Pour mettre en avant ce produit, dont il n’existe pas encore d’équivalent en Europe, CPR AM cite les Nations-Unies qui considèrent que « l’éducation est l’investissement le plus puissant que le monde peut faire pour son avenir ». Le fonds de CPR a donc vocation à couvrir tout l’écosystème éducatif tout au long de la vie d’un individu. Cela va de la petite enfance jusqu’à la formation continue, en passant par le primaire, le secondaire ou les études supérieures. Si, bien sûr, le gérant investit dans des écoles et des instituts de formation, il se positionne aussi sur les contenus – via des éditeurs par exemple – ou les services au quotidien, comme les logements étudiants. Un filtre ESG est aussi appliqué, afin d’exclure les sociétés présentant les pires comportements ESG et sujettes à controverse. Le fonds est composé d’environ 70 valeurs, avec une surpondération importante sur les capitalisations inférieures à 2 milliards de dollars. Comparé à l’indice MSCI ACWI, le fonds présente une sous-pondération sur les Etats-Unis (49 % dans le fonds contre 58 % pour l’indice), et, au contraire, une surpondération sur l’Europe (27 % du fonds) et l’Asie (16 % du fonds). Les autres marchés émergents représentent quant à eux 8 % du fonds, contre 9 % dans l’indice. A noter que si l’Afrique est absente, car ne disposant pas de valeurs sur lesquelles investir, le gérant compte aider le continent via la redistribution d’une partie de ses frais de gestion à des associations engagées dans l’éducation.

Caractéristiques
Nom : CPR Invest Education.
Société de gestion : CPR Asset Management.
Code Isin : LU1861294319 (part A Acc).
Frais de gestion : 1,5 %
Frais administratifs : 0,3 %
Echelle de rendement et de risque : 5 (sur une échelle allant de 1 à 7, 7 étant le plus risqué).

Le jury a retenu
Le premier fonds ouvert européen investi sur le thème de l’éducation.
La distribution d’une partie des frais de gestion à des associations engagées dans le thème.


Coupole de l’innovation de bronze
CBT Gestion - CBT Euro SD
Minimiser les risques spécifiques



A l’heure où les ETF s’appuient sur le risque systématique des marchés, c’est-à-dire leur bêta, CBT Gestion a voulu, au contraire, bâtir un fonds quantitatif axé sur la prise en compte du risque spécifique des valeurs. Ainsi, après l’application d’un filtre ESG, le gérant sélectionne de manière quantitative, dans son portefeuille, les valeurs dont le risque non expliqué par le comportement des marchés est le plus faible. C’est ce qu’il appelle les « valeurs disciplinées », avec lesquelles il construit un portefeuille de 50 lignes équipondérées. Contrairement aux fonds de minimum variance, qui se concentrent sur les valeurs les moins volatiles, ce mode de sélection ne conduit pas à une sous-exposition systématique au marché, ces « valeurs disciplinées » pouvant aussi bien être de croissance ou davantage value. Par ailleurs, la sélection s’appuyant sur une caractéristique propre à chaque valeur, le gérant assure qu’un portefeuille construit de la sorte reste moins sensible que d’autres produits aux hausses de corrélation que le marché connaît pendant les périodes de stress du marché.

Caractéristiques
Nom : CBT Euro SD.
Société de gestion : CBT Gestion.
Code Isin : FR0013339603 (part R).
Frais courants : 2,5 %
Echelle de rendement et de risque : 6 (sur une échelle allant de 1 à 7, 7 étant le plus risqué).

Le jury a retenu
Une méthode quantitative innovante utilisant le risque spécifique des actions alors que beaucoup d’offres se concentrent, à l’inverse, sur le risque systématique.
Une intégration de critères ESG dans le fonds.

Coupole de l’innovation - Prix spécial du jury
Amundi Immobilier
Le Mur pédagogique


Ce prix spécial du jury vise à récompenser le travail effectué par les équipes Marketing et communication Retail PARA d’Amundi Asset Management dans l’optique de former investisseurs et/ou distributeurs sur la pierre-papier. Constatant que beaucoup des investisseurs ignoraient presque tout de la classe d’actifs, le gestionnaire a en effet créé un site qui explique, de manière simple, les subtilités techniques des investissements dans des SCPI ou des OPCI. Ce site est destiné aux clients finaux, mais peut aussi servir de base pour aider les distributeurs de ces produits – que ce soit ceux d’Amundi ou pas – à construire leur argumentaire commercial. Ce Mur pédagogique regroupe aujourd’hui onze vidéos de quelques minutes chacune (huit au niveau débutant et trois au niveau expert) et a vocation à s’enrichir au cours du temps. Certes, la marque du gestionnaire est présente, mais à aucun moment ce dernier ne cherche à vendre ses produits via ce site. Les distributeurs peuvent, en outre, utiliser chaque vidéo de manière indépendante. Il leur est ainsi possible de mettre à disposition des clients seulement les vidéos qui les concernent, laissant de côté celles plutôt destinées à une population de professionnels. Par ailleurs, le gestionnaire a fourni aux distributeurs avec lesquels il est déjà partenaire, un livre interactif dans lequel figure un écran tactile et reprenant les vidéos de ce Mur.

Le jury a retenu
La démarche pédagogique à plusieurs niveaux, destiné aux clients finaux et aux distributeurs.
Un outil ludique, simple, compréhensible et qui a vocation à évoluer avec le temps.    

LES COUPOLES DE L’INNOVATION – ASSURANCE VIE

Coupoles de l’innovation d’or
Une bonne combinaison

Synoe se veut être une offre « disruptive », concrétisant la parfaite combinaison entre le digital et l’humain. Selon ses concepteurs, ce contrat d’assurance vie délivre en effet des conseils d’arbitrage « de façon automatique et digitale en quelques clics » adaptés au profil de l’investisseur, au gré de l’évolution des marchés. Un service multi-canal (web, appli ou SMS) qui repose sur un univers d’investissement en architecture ouverte, et donne accès à l’information en temps réel.
Les souscripteurs optent selon leur profil pour une allocation prudente, équilibrée ou dynamique, à partir de laquelle les différents conseils seront prodigués. Chaque semaine, ils reçoivent une alerte sur l’actualité des marchés financiers, tous les mois, un conseil d’arbitrage de leur portefeuille si l’évolution des marchés ou de la situation macroéconomique l’exige. Par ailleurs, si un événement important survient, une proposition d’arbitrage est immédiatement envoyée. Dans le cadre de cette offre de gestion conseillée, le client a accès à une plateforme d’experts qui peuvent répondre en direct, par téléphone, au cas où il souhaiterait davantage de précisions sur les conseils qui lui sont envoyés.
Ce contrat issu de la stratégie d’investissement de Société Générale Private Banking est accessible à la clientèle de banque privée disposant d’avoirs financiers supérieurs à 500.000 euros. La tarification repose sur une commission de conseil et la gratuité des frais d’arbitrage du contrat d’assurance vie.

Caractéristiques
Un contrat reposant sur un socle mixant algorithmes et langage naturel, intégré dans l’application et le site Internet personnalisé de Société Générale.
Un conseil délivré automatiquement et en temps réel à chaque client, lequel garde la main sur leurs investissements.
Une équipe d’experts venant appuyer et compléter la démarche digitale.
Un reporting dédié, et un archivage des conseils envoyés au client.

Le jury a retenu
Une offre de conseil digitale s’appuyant sur une équipe de conseillers physiques.
Un service qui s’adapte de manière automatique au profil de chaque investisseur.
Une extrême flexibilité dans l’utilisation du service.
Un parcours client simplifié au maximum.

LES COUPOLES DE LA DISTRIBUTION ET DE LA PERFORMANCE​


Les Coupoles de la distribution. Ces prix récompensent les plus fortes collectes de l’année. Les souscriptions sont calculées sur une période de 12 mois à partir d’une population de fonds de droit français arrêtée à la date du 29 mars 2019. Les souscriptions nettes mensuelles sont cumulées sur les douze derniers mois et portent sur les familles actions, obligations et diversifiés selon la classification EuroPerformance (ETF inclus). Le mode de distribution étant un facteur déterminant, deux classes ont été distinguées : les banques à réseaux (comprenant les banques-assurances) ayant plus de 100 agences, et les spécialistes disposant de moins de 100 agences.



Les Coupoles de la Performance. Il s’agit d’établir le palmarès des jeunes étoiles qui a pour objectif de récompenser les sociétés de gestion sur la qualité de leurs produits et plus particulièrement sur ceux qui ont été lancés récemment. Le palmarès s’applique aux familles actions, obligations, diversifiés et performance absolue, avec un calcul de la performance annualisée 2 ans pour l’ensemble des instruments. La période couverte précisément va du 31 mars 2017 au 29 mars 2019. En pratique, les fonds sont d’abord classés par famille EuroPerformance, ils sont ensuite triés par note junior décroissante et enfin par performance annualisée deux ans décroissante.


LES COUPOLES DE L'AUDACE



Cinq Catégories ont été établies dans le cadre des Coupoles de l’Audace 2019 : Transparence et éducation financière, Architecture ouverte, Parcours et expérience client, Développement et transmission des compétences, Engagement responsable. Chacune d’elles a fait l’objet d’une analyse  propre à partir de plusieurs critères :

Pour participer au prix de l’Audace en matière de transparence et d’éducation financière, le jury d’experts (voir page 9) s’est intéressé au type d’informations transmises par les sociétés à leurs clients via leur site internet (général et espace personnalisé). Notamment les informations présentant les métiers de l’établissement, ses modes de tarification, ses convictions de marché ou son mode de gouvernance. Par ailleurs, une ou plusieurs initiatives en matière d’éducation financière ont été demandées, y compris en matière de présence sur des réseaux communautaires virtuels. 
Pour participer au prix de l’Audace en matière d’architecture ouverte, le jury s’est entre autres intéressé aux critères de sélection des partenaires et à la présence d’une offre en architecture ouverte à des segments de clientèle spécifiques. Il a aussi été question des stratégies menées pour tenir compte des contraintes de la transparisation, ou au turnover au sein des listes. La part des produits structurés, les ETF et la gestion alternative dans les portefeuilles ainsi que les questions de diversification patrimoniale (vignobles, œuvres d’art, etc.) ont été étudiés. 
Pour participer au prix de l’Audace en matière de parcours et d’expérience client, les experts ont étudié la façon de traiter le devoir de conseil en gestion financière envers les clients, notamment en veillant à l’adéquation entre le profil de risque du client et la solution mise en œuvre. La valorisation du conseil auprès des clients, au-delà des honoraires, a également été observée, ainsi que la présence du digital dans le parcours client. Enfin, la satisfaction clients a été étudiée et notamment la façon de traiter les remontées d’insatisfaction. 
Pour participer au prix de l’Audace en matière de développement et de transmission des compétences, les profils des collaborateurs recrutés ont été scrutés ainsi que les types de formation dispensés auprès des équipes en place. Dans ce contexte, la conduite du changement vis-à-vis des collaborateurs pour les préparer aux évolutions réglementaires a également été passée au crible. 
Pour participer au Prix de l’Audace en matière d’engagement responsable, le jury s’est intéressé à la façon dont les valeurs liées à l’engagement responsable inspiraient l’organisation de la société et comment les valeurs liées à la finance positive inspiraient l’offre de produits et les services.