Les ménages aisés, grands gagnants du confinement

Selon le Conseil d’analyse économique, le surplus d’épargne des Français les plus aisés (les deux derniers déciles) s’est élevé à 32 milliards d’euros pendant le confinement.
Près de 70 % du surcroît de l’épargne ont été réalisés par 20 % des ménage les plus aisés. Credit : Pixabay

N’en déplaisent aux pouvoirs publics qui souhaitent flécher leur surplus d’épargne vers l’économie réelle et à vider leurs livrets A, tous les Français ne dorment pas sur un bas de laine bien garni. L’étude du Conseil d’analyse économique (CAE), think tank rattaché au Premier ministre, dévoile une forte disparité de comportements en fonction de leurs revenus.

Pour mener ses travaux, le CAE s’est basé sur la compilation de données bancaires anonymisées, fournies par le Crédit Mutuel Alliance Fédérale et le Groupement Cartes Bancaires CB.