Politique monétaire

Les marchés financiers sous perfusion des banques centrales

Les banques centrales devraient poursuivre leur politique monétaire accommodante tant au niveau des taux directeurs que des mesures non conventionnelles Les doutes demeurent quant à leurs stratégies de sortie de crise et à la réaction des marchés financiers dont les prix des actifs ont été soutenus par leurs opérations.

La plupart des professionnels saluent l’impact non négligeable des mesures non conventionnelles engagées par les banques centrales depuis la chute de Lehman Brothers en septembre 2008, relatives au soutien des marchés interbancaire, de taux et de crédit. Bien que le probable non-renouvellement des opérations de refinancement à 12 mois par la Banque centrale européenne (BCE) laisse supposer une esquisse de stratégie de sortie de crise, les économistes ne prévoient pas pour autant la fin des mesures non orthodoxes entreprises depuis un an ni une hausse des taux à court terme.