Les investisseurs hésitent encore à revenir sur les actifs risqués

Les fonds obligataires ont ainsi attiré 11,4 milliards de dollars sur la semaine au 4 septembre, tandis que les fonds actions ont décollecté 8,4 milliards.

Par NewsManagers. Une profession de foi. Dans sa dernière étude hebdomadaire, Bank of America Merrill Lynch se veut résolument optimiste. "Be Bullish", ont titré les analystes de la banque américaine qui observent que l'indicateur "Bull & Bear" se replie cette semaine à 0,6% contre 1,3% la semaine précédente. L'indicateur de BofA Merrill Lynch affiche ainsi un niveau jamais vu depuis mars 2016.  Un signal d'achat que devraient favoriser les politiques de stimulation, de plus en plus budgétaire, un peu partout dans le monde.