Les investisseurs européens désertent les fonds de long terme en janvier

Les fonds de long terme (hors monétaire) ont accusé en janvier des rachats nets de 42,6 milliards d'euros, dans un contexte tourmenté sur les marchés financiers, selon les dernières statistiques publiées par Thomson Reuters Lipper

Les fonds obligataires ont été les plus touchés, avec des sorties nettes de 20,2 milliards d'euros, juste devant les fonds actions, qui ont perdu 19,7 milliards d'euros. Les fonds diversifiés ont eux aussi affiché une décollecte, de 5,3 milliards d'euros. Les seuls fonds à tirer leur épingle du jeu sont les fonds alternatifs Ucits, qui ont enregistré des souscriptions nettes de 2,2 milliards d'euros et les fonds immobiliers (1 milliard d'euros). Les fonds monétaires, quant à eux, ont engrangé 13,6 milliards d'euros.