Les Français toujours très frileux avec les placements à risques

Les Français sont les champions européens de l'épargne, détaille un sondage qui décrypte leur extrême frilosité en matière de placements à risques.

Les Français demeurent les Européens les plus frileux en matière de placements à risque, révèle un sondage réalisé par Odoxa qui a comparé le comportement d'épargne dans cinq pays européens (France, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie). Les placements dits à risques ou dynamiques sont perçus comme un risque de perdre ses économies pour 70% des Français (le taux le plus élevé en Europe) contre 30% de gagner de l'argent. Le risque de perdre ses économies est perçu par seulement 51% en Allemagne, ou 57% au Royaume-Uni. 

Pourtant, la culture financière est loin d'être le défaut des Français puisqu'ils sont les meilleurs d'Europe à répondre à des questions basiques de taux d'intérêts, précise le sondage.

Ce même sondage explique que les Français sont les champions de l'épargne avec 11% des revenus mensuels mis de côté, dont un Français sur cinq qui épargne 20% de ses revenus.

La condition du niveau de revenus ne se pose même pas puisqu'à la question de savoir s'ils épargneraient moins en cas de revenus supérieurs de 10%, 61% répondent qu'ils épargneraient davantage, illustrant une crainte des Français face à l'avenir. 

Les motifs qui les encouragent à épargner font apparaître une dominante de la préparation à la retraite (44%), devant les projets d'investissement lourds à long terme (26%).