Les frais de gestion entre baisse et refonte

En tendance, ils ne cessent de reculer mais les conditions de marché et les nouvelles offres les conduisent également à se réformer.
Fotolia

Le poids des frais peut être déterminant dans la performance d’un fonds. Ce constat prend d’autant plus d’ampleur que la baisse des taux rend mécaniquement quasi impossible le prélèvement de frais sur certaines classes d’actifs. Par ailleurs, toutes les études constatent un véritable recul tendanciel des frais de gestion. Il semble que l’on s’oriente vers un système dual avec une gestion indicielle aux coûts très serrés et une gestion active plus coûteuse, car censée être plus rémunératrice mais avec la présence de commissions de performance qui ne font pas l’unanimité, loin s’en faut.