Les entreprises sont au cœur du plan France Relance

Fabrice Anselmi
Sur les 100 milliards d'euros du plan dévoilé hier par Jean Castex, les deux tiers iront à l'amélioration de la compétitivité et aux secteurs «d'avenir».

Le gouvernement a présenté jeudi en détails le plan de relance dont le montant total s’élève à 100 milliards d’euros. Il s’agit du «plan de relance le plus massif annoncé à ce jour parmi les grands pays européens», a insisté le premier ministre – en fait le seul avec celui de l’Allemagne (130 milliards) présenté en juin -, mais «c’est le montant de dépenses (correspondant environ à 4% du PIB, ndlr) dont l’économie a besoin pour retrouver dès 2022 notre niveau de richesse d’avant la crise».