Les encours de la gestion d'actifs française baissent de 2% en 2018

Par Newsmanagers
 
Fin 2018, les encours globaux de l'industrie de la gestion d'actifs en France (mandats et fonds) s'établissaient à 3.864 milliards d'euros, soit une diminution de 2% des actifs sous gestion comparé à fin 2017, selon les données dévoilées par l'Association française de la gestion financière (AFG) dans son panorama du marché français de la gestion pour compte de tiers.


Cette baisse met un terme à une série de six années consécutives de hausse des encours globaux dans l'industrie de la gestion d'actifs en France. Sur 10 ans, le taux de croissance annualisé des encours gérés s'est chiffré à 4,4%.Les encours des fonds de droit français ont chuté de 6,3% en 2018 (+7,5% en 2017) s'établissant à 1.813 milliards d'euros fin décembre, répartis comme suit: 783 milliards d'euros dans les OPCVM Ucits (- 10,4% en 2018 contre +9,8% en 2017), et 1.029 milliards d'euros dans les fonds d'investissement alternatifs (- 2,9 % en 2018 contre +5,7 % en 2017).


L'AFG avance plusieurs facteurs à cette chute d'encours sur les OPC : l'évolution négative des marchés, des volumes importants de transfert de domiciliation de fonds restant gérés en France, et une collecte nette négative.
Des sorties nettes de 17,6 milliards d'euros ont été enregistrées dans le secteur des OPC de droit français en 2018 alors que ces véhicules avaient collecté 48,5 milliards d'euros l'année précédente.
En détail, les fonds monétaires ont subi une décollecte nette de 16,6 milliards d'euros et les fonds diversifiés de 10,4 milliards d'euros en 2018. Les fonds actions et obligataires ont eux engrangé respectivement 9,7 milliards d'euros et 2,3 milliards d'euros de collecte l'an dernier. Quant aux fonds à formule, comme les trois années précédentes, ils ont subi une décollecte, à hauteur de 2,6 milliards d'euros en 2018 selon l'AFG.