Les banques françaises vont devoir déployer 300 milliards d’euros de cash

Par Amélie Laurin
Les prêts de trésorerie garantis par l'Etat sont accessibles aujourd'hui à toutes les entreprises. Le soutien public amoindrit les risques pour les établissements de crédit.

Les banques françaises sont dans les starting-block. Ce mercredi, leurs conseillers dédiés aux entreprises doivent se tenir prêts à recevoir les premières demandes de prêts de trésorerie garantis par l’Etat (PGE). «Je ne connais pas un seul pays d’Europe où, dès [aujourd’hui], va se déployer un tel dispositif, a déclaré hier Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale et président de la Fédération bancaire française, au cours d’un point presse organisé avec Bercy et Bpifrance. Il y aura du crédit pour tout le monde. Chaque dossier sera traité», assure le banquier.