Les assureurs européens prêts à externaliser davantage à des sociétés de gestion

Un sondage réalisé par Standard Life Investments montre que 44% des européens cherchent à externaliser une ou plusieurs classes d'actifs à des sociétés de gestion sous l'effet de la faiblesse des taux.

Par NewsManagers, le 15/12/2015

44 % des assureurs européens cherchent à externaliser une ou plusieurs classes d'actifs à des sociétés de gestion, montre un sondage réalisé par Standard Life Investments auprès des directions des compagnies d'assurance. Une tendance poussée notamment par l'environnement actuel de faiblesse des taux. 

Actuellement, la part des actifs gérés en interne au sein des compagnies d'assurance vie ou des sociétés de gestion captives varie en fonction des régions. Ainsi, en Allemagne et en Europe du Nord, cette part est assez élevée : 86 % et 76 %. En Europe du Sud, la part internalisée est de 56 % en moyenne et au Royaume-Uni et en Irlande, elle est de 44 %. 

L'externalisation devrait surtout se faire pour l'obligataire à haut rendement, les actions des marchés émergents et les solutions multi-classes d'actifs, des domaines où les assureurs estiment avoir des faiblesses en interne. Mais cela dépendra aussi des régions d'origine des assureurs. Ainsi, en Europe du Sud, les acteurs pensent externaliser davantage dans le domaine des actions, tandis que la demande du Royaume-Uni se concentrera davantage sur les alternatives et l'obligataire à haut rendement. 

La taille des assureurs compte aussi dans cette tendance, les gros se montrant plus sélectifs que les petits. Toutefois, les assureurs estiment que peu de gestionnaires comprennent vraiment leur passif et les implications sur les portefeuilles de Solvabilité 2.