L'élection présidentielle au second plan

Au mois de novembre, un nouveau président sera élu à la tête des Etats-Unis. Les marchés ne semblent pas envisager une victoire de Donald Trump face à Hillary Clinton.
Hillary Clinton et Donald Trump lors de leur deuxième débat le 9 octobre dernier  à l’Université de Washington.
Bloomberg, Hillary Clinton et Donald Trump lors de leur deuxième débat le 9 octobre dernier à l’Université de Washington.

Les marchés ont choisi leur camp. De la même manière que les investisseurs avaient parié au printemps sur un maintien du Royaume-Uni dans l’Europe – avec le résultat que l’on sait – ils veulent aujourd’hui croire à la victoire d’Hillary Clinton face à Donald Trump aux Etats-Unis en novembre prochain.