Legendre Patrimoine réplique aux accusations de l'AMF

En début de semaine, l'AMF a attiré l'attention du public sur certains produits commercialisés par Legendre Patrimoine, la dénomination commerciale de la société Global Patrimoine Investissement.

Legendre Patrimoine (la société Global Patrimoine Investissement) a répliqué mercredi aux accusations dont elle fait l'objet par l'Autorité des marchés financiers (AMF). Selon elle, "les informations essentielles mentionnées dans ce communiqué (de l'AMF) sont de façon fautive inexactes et gravement attentatoires à la réputation de ma cliente", écrit l'avocat de Legendre Patrimoine Philippe Brunswick sur le site de Legendre.

Selon lui, "les agissements dénoncés par l’AMF au Parquet sont imputables essentiellement à des sociétés du groupe FSB (parmi lesquelles France Energies Finances et Kalys Investissements), dont les relations avec Legendre Patrimoine ont été décrites de façon au demeurant inexactes par le Communiqué".

L'avocat de Legendre Patrimoine affirme également que cette société "n’a jamais commercialisé de produits dénommés « France Energies Rendement 6% » ou « France Energies Rendement 4% » développés par France Energies Finances".

De leur côté, les sociétés Kalys Investissements et France Energies Finance ont également réagi jeudi matin. "La société LEGENDRE PATRIMOINE propose à la souscription un produit de rendement 6% qui n’a jamais été conçu par la société KALYS INVESTISSEMENTS ou la société FRANCE ENERGIES FINANCES", écrivent-elles dans un communiqué. Elles ajoutent que "la société LEGENDRE PATRIMOINE n’est plus un conseil en gestion de patrimoine mandaté par la société KALYS INVESTISSEMENTS ou FRANCE ENERGIES FINANCE".

En début de semaine, l'AMF attirait l'attention du public sur certains produits commercialisés par Legendre Patrimoine, la dénomination commerciale de la société Global Patrimoine Investissement. Selon le gendarme de la Bourse, Legendre propose des solutions de défiscalisation dans le domaine immobilier (Girardin Industriel) et différents placements dans des domaines variés, dont le secteur photovoltaïque. L'AMF "a transmis les éléments qu'elle détient sur Legendre Patrimoine et les sociétés impliquées tant dans la conception et la gestion des produits susvisés que dans leur commercialisation, au Parquet de Paris auprès duquel les investisseurs peuvent se faire connaître", soulignait-elle dans un communiqué.