En ce moment sur l'Agefi Actifs

Le taux du livret A est maintenu à 0,75%

Le taux du livret A est maintenu à 0,75%

Le nouveau Gouverneur de la Banque de France a décidé de jouer la sécurité et a réclamé un maintien du taux du Livret A, ce que le gouvernement a approuvé.

Par l'Agefi.fr

Le taux du Livret A a été maintenu à 0,75%, a annoncé, mercredi, le ministère de l'économie, une décision prise alors que l'inflation en France s'est limitée à 0,2% en décembre. 

Par ailleurs le taux applicable aux plans d'épargne logement (PEL), aujourd'hui de 2%, sera abaissé à 1,5 % pour les PEL ouverts à partir du 1er février.
Pour sa première décision concernant le Livret A, François Villeroy de Galhau, nouveau Gouverneur de la Banque de France (BdF), n'a pas voulu contrarier les épargnants français. Il a proposé, malgré la faiblesse de l'inflation, de conserver le taux actuel de 0,75%, « compte tenu des perspectives d'une légère augmentation de l'inflation en 2016 ». Bercy s'est aligné sur la proposition de François Villeroy de Galhau, politiquement plus confortable. 

La formule de calcul du taux imposait pourtant une baisse de 0,25 points à 0,5%. Le taux du Livret A est censé être calculé à partir de l'inflation hors tabac, qui doit être majorée de 0,25 point puis arrondie au quart de point le plus proche. L'inflation française, publiée mercredi, s'élevant à 0,2% en décembre, le taux du livret A aurait dû passer des 0,75% actuels à 0,5%. 

La proposition de la BdF de conserver le statu quo soulage un gouvernement soucieux de ne pas malmener l'électorat. La baisse, en plus d'être impopulaire, aurait accentué la décollecte. En novembre 2015, elle a fléchi de 9,59 milliards d'euros selon les statistiques de la Caisse des dépôts. Le livret affichait alors 253,4 milliards d'encours. « Toute chose égale par ailleurs, un taux à 0.5% aurait impliqué une collecte nette du livret A à -10,8 milliards d'euros en 2016 versus -6.8 milliards d'euros avec un taux maintenu à 0,75%. », estime PAIR Conseil. 

La Caisse des dépôts semblait elle aussi craindre cette décollecte. Son directeur général, Pierre-René Lemas, avait déclaré ce matin à France Info qu'il ne « recommandait pas » une baisse. L'épargne du Livret A permet à la CDC de financer des projets, notamment la construction de logements sociaux. Cette dernière a donc intérêt à ce que le taux soit bas à condition toutefois que la décollecte ne menace pas le Livret A. 

« Le fait d'indexer le taux du Livret A à l'inflation aurait été pertinent car cela permet de s'approcher du taux réel, indique Mathieu Plane, directeur adjoint du Département analyse et prévision de l'OFCE. Cela aurait changé la perception des épargnants, qui sont sensibles au taux nominal. » Un aspect important pour  les banques pour lesquelles le taux du Livret A sert de référence pour les livrets d'épargne. De plus « L'épargne est très élevée en France, et une petite désépargne n'aurait pas fait de mal », ajoute Mathieu Plane, pour qui un arbitrage vers une épargne plus risquée ou vers la consommation serait préférable. L'économiste se montre toutefois prudent : «l'équilibre épargne - consommation est plutôt influencé par des facteurs macroéconomiques, tel que le taux de chômage », précise-t-il. Une baisse du taux du Livret A de 0,25 points aurait eu peu d'impact sur le pouvoir d'achat des ménages compte tenu de la faiblesse de l'inflation et parce que les montants moyens déposés sur ce livret sont petits. 

Réaction (0)
Service réservé aux abonnés ou Déjà abonné ? Identifiez-vous :
Dernière mise à jour à 12h28
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déjà abonné ? Identifiez-vous.
Pas encore abonné ?

Accédez à une offre plurimédia unique. (Magazine papier et digital, web, mobile, tablette)

Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
L’abonnement comprend :
  • Site web
    Accès illimité
    Un site réservé exclusivement aux abonnés. Version optimisée pour tablettes et smartphones.
  • Magazine
    24 numéros
    Une édition papier (le vendredi, tous les 15 jours) et une édition digitale (parution dès le jeudi) conçue et optimisée pour une lecture sur tablettes et ordinateurs.
  • Newsletters
    Par e-mail
    Deux newsletters indispensables. L’AGEFI Actifs quotidienne et Prévoyance et Retraite hebdomadaire.
Fermer
Abonnez-vous pour 21,50€/mois soit 258€/an
Découvrez toutes nos offres
L’Agefi Actifs, le seul dispositif d'information plurimedia réservé aux professionnels du patrimoine
En savoir plus