Le digital, prochain eldorado de l'actionnariat salarié ?

Une enquête du cabinet Towers Watson évalue l'impact du digital sur l'avenir de l'actionnariat salarié.

Dans une enquête publiée par le cabinet de conseil Towers Watson auprès des responsables de l'actionnariat salarié des entreprises du SBF 120, la question de la digitalisation de l'actionnariat salarié est posée, via ses évolutions récentes. Ainsi, Towers Watson affirme que désormais, "deux groupes sur trois sont passés au digital et offrent la possibilité de s’informer et de souscrire en ligne".

Ce qui fait dire aux professionnels du secteur que "d’ici deux ans le digital aura remplacé le papier". Les évolutions se font déjà ressentir puisque dans 25% des groupes, un site dédié à l'actionnariat salarié est en place. Sur ce dernier point, des mesures de fréquentation sont même menées pour affiner l'efficacité de la mise en place de telles politiques. Ainsi, les deux tiers des groupes étudiés suivent les connections de leurs salariés.

"L’actionnariat salarié n’échappera pas à la révolution numérique en cours. Le triptyque unité de temps, de lieu et d’action qui caractérisait la communication des plans a vécu. Nous entrons dans l’ère de la communication mobile, personnalisée et interactive pour tous, cols bleus ou cols blancs" explique Rodolphe Delacroix, directeur de l’activité Actionnariat salarié de Towers Watson.