Le crowdfunding enregistre une croissance de 48 % au premier semestre 2017

Une étude de KPMG pour Financement Participatif France souligne la forte croissance du secteur. La plus grande progression est observée sur le financement participatif en prêts

Le Baromètre semestriel du crowdfunding réalisé par KPMG pour Financement Participatif France montre que le financement participatif représente un marché de 153,5 millions d'euros au 1er semestre 2017, enregistrant une croissance de 48 % par rapport à la même période en 2016.

Dans le détail, les dons sans récompense ont totalisé 6,9 millions d’euros, les dons avec récompense 35,4 millions, les prêts rémunérés 23,1 millions, les prêts non rémunérés 1,4 millions, les obligations 45,5 millions, les minibons 9,1 millions, l’investissement en capital 31,9 millions, et l’investissement contre Royalties 0,3 millions.

Ce sont les activités de financement participatif en prêt qui ont tiré cette croissance, avec une hausse de 78 % entre les 1ers semestres 2016 et 2017, passant de 44 millions d’euros à 79 millions d'euros. Les activités de don enregistrent, pour leur part, une croissance de 34 %, passant de 32 millions à 42 millions, et les activités en investissement (equity) progressent de 15 %, passant de 28 millions d’euros à 32 millions. « Ces chiffres révèlent la bonne progression du secteur, à la fois en volume collecté et en nombre de projets, avec 11.652 projets financés en 2017 contre 10.889 en 2016 », détaille Amaury Blais, président de Lendosphere, qui a relayé cette étude. Sur le plan géographique, les plateformes ayant fourni leur ventilation géographique (qui représentent 101 millions d’euros de financement participatif) indiquent que l’Ile de France regroupe, à elle seule, 33 % des projets, loin devant la région Auvergne Rhône Alpes (12 % des projest), et l’Occitanie (10 % des projets).