Le Covid-19 retire 1 % de richesse à chaque adulte

Adrien Paredes-Vanheule
La France a enregistré 23.000 millionnaires en plus sur le premier semestre 2020 malgré la pandémie, selon Crédit Suisse.

Chaque individu aurait pu accroître sa «fortune» personnelle de 1.067 dollars durant la première moitié de 2020. Mais au final, chacun a perdu 325 dollars sur cette période à cause de la pandémie de coronavirus Covid-19. En effet, selon les estimations de Crédit Suisse dans son rapport sur la richesse mondiale en 2020 publié jeudi, sans la pandémie, la fortune moyenne de chaque adulte serait passée de 77.309 à 78.376 dollars sur les six premiers mois de 2020. Elle ne s’élevait qu’à 76.984 dollars fin juin.

Dans certains pays, cette fortune moyenne par adulte a néanmoins augmenté sur cette période à l’instar de la Suisse (+23.430 dollars) et les Pays-Bas (+16.430 dollars). Elle a, au contraire, baissé de 5.000 à 7.000 dollars dans des pays comme l’Espagne, le Brésil, Singapour ou encore le Danemark. Les plus grosses chutes ont été observées dans les pays impactés par la dépréciation de leurs devises, la Norvège (-32.050 dollars) et le Royaume-Uni (-18.340 dollars) en tête. Le rapport de Crédit Suisse ne renseigne pas sur le montant de la fortune moyenne en France, ses auteurs estiment que les actifs financiers nets des ménages français ont baissé d’environ 7% au cours du premier trimestre et que leur dette a augmenté de 2,6% environ.

Fin 2019, Crédit Suisse recensait 51,9 millions de millionnaires dans le monde. A eux seuls, les Etats-Unis représentaient 39% de ce total soit 20,2 millions d’Américains millionnaires. Suivaient la Chine (11%), le Japon (6%), le Royaume-Uni (5%) puis la France et l’Allemagne (4% chacun). Alors que le nombre d’adultes millionnaires dans le monde a baissé de 56.000 durant le premier semestre 2020, la France enregistre 23.000 millionnaires supplémentaires sur cette période, qui s’ajoutent aux 2.169.000 millionnaires recensés fin 2019, estime Crédit Suisse. Un chiffre moindre par rapport à la Chine qui reste le pays qui a enregistré la plus forte hausse de millionnaires entre janvier et juin 2020 (+365.000). A contrario, le Royaume-Uni en a perdu 241.000 sur la même période.

Dans cette galaxie de millionnaires, Crédit Suisse comptait, fin 2019, 175.690 adultes dont le patrimoine excédait 50 millions d’euros. Si ce club a accueilli 16.670 nouveaux membres l’an dernier, il en a perdu 122 durant le premier semestre 2020. Là encore, la France se distingue avec 41 nouveaux ultra-riches recensés sur cette période – s’ajoutant aux 3.712 recensés fin 2019 - même si elle ne peut pas lutter face à la Chine (+1.330 ultra-riches entre janvier et juin 2020).