L'Avis de Natixis AM

La géopolitique fait à nouveau irruption dans les salles de marché. L’annexion de la Crimée par la Russie au mépris des traités post-guerre froide marque le retour de l’Europe à  une logique de confrontation Est-Ouest. Le mythe de l’immuabilité des frontières européennes d’après-1945 est tombé. Les conséquences sont lourdes et les marchés cherchent, à tâtons, à donner un prix à ce nouveau paradigme. Face à la timidité du premier train de sanctions américaines et européennes, les investisseurs ont conclu que la donne macroéconomique avait finalement peu changé.