L’Asffor veut faire de la forêt une classe d’actifs à part entière

L’Association des sociétés et groupements fonciers et forestiers a pour ambition de démocratiser l’investissement forestier en France et de décliner, pour la forêt, ce qui existe en matière immobilière.

En organisant le colloque « La forêt : investisseurs et développement durable » le 30 novembre 2011 au Conseil économique, social et environnemental (CESE), l’Association des sociétés et groupements fonciers et forestiers (Asffor), par la voix de son président Pierre Achard et de son secrétaire permanent Jean-Yves Henry, visait un objectif bien particulier : « rechercher les moyens de promouvoir l’investissement forestier » en « associant le monde de la forêt et celui de la finance, deux sphères qui se côtoient peu ».

La forêt, classe d’actifs.