L'affectation de l'épargne accumulée après confinement encore floue

Epargne de précaution au premier sens du terme ou dédiée à un objectif de consommation ? Selon une étude réalisée par le courtier assurances en ligne Altaprofits, parmi les 24% des Français qui ont épargné pendant la période de confinement, seul un épargnant sur quatre (24 %) sait à quoi il destine son capital. Dans le détail, 58% d'entre eux déclarent qu'ils vont consacrer leur épargne aux loisirs, aux vacances, à la consommation, et, contre 42% qui déclarent qu'ils vont placer leur argent sur le long terme.

Les montants sont importants puisque comme le rappelle le courtier qui cite une étude de l’OFCE, les Français ont épargné 55 milliards d'euros et bientôt si la tendance se maintient, 100 milliards d'euros d'ici la fin de l'année selon la Banque de France. A noter que parmi ceux qui ont mis de côté, les résultats de l'étude d'Altaprofits confirme que 44 % d’entre eux ont choisi de garder cet argent sur un compte courant contre 36 % sur des livrets réglementés (Livret A, LLDS). A noter que les 20 % restants se sont portés sur de l'épargne rémunérée (10% en assurance vie et 10% en Bourse).